Camille CLAUDEL à NOGENT sur SEINE

Association
Camille Claudel
à Nogent-sur-Seine

2, rue des Capucins
10400 Nogent-sur-Seine

E-mail :
camilleclaudel.nogentsurseine
@gmail.com


Siège social :
Musée Municipal
10400 Nogent-sur-Seine

Camille Claudel à Nogent-sur-Seine

Sculpteur longtemps oubliée, Camille Claudel est peu à peu sortie de l’ombre grâce à un certain nombre d’expositions, d’ouvrages scientifiques et littéraires, de pièces de théâtre, de films, ...

C’est à Nogent-sur-Seine que Camille Claudel, grâce à ses rencontres, affirma son talent.

maison-nataleCamille Claudel, une adolescence nogentaise, une éducation éclectique
Nommé en 1876 conservateur des hypothèques à Nogent-sur-Seine pour trois ans, Louis-Prosper Claudel s’installe au 6, rue Saint Epoing avec sa femme Louise - Athanaïse Cerveaux et leurs trois enfants. Ils vont y acquérir une solide et fondamentale éducation auprès de Monsieur Colin, leur précepteur, qui leur laissera d’excellents souvenirs. « Il nous lisait des choses que je trouvais magnifiques (…), qui nous enthousiasmaient ma soeur et moi » Paul Claudel.

Maison Claudel rue Saint Epoing à Nogent-sur-Seine. Etat avant réhabilitation

Camille Claudel rencontre Alfred Boucher
Très tôt et d’instinct, Camille pétrit la terre glaise exploitée sur le terroir de Villeneuve, berceau familiale; elle se lance dans la création de statuettes et exige la participation de son entourage, de gré ou de force !
« A cette époque, Camille n’a encore reçu aucune leçon de dessin ni de modelage. Seuls la guident son instinct et sa détermination. Les premiers conseils, les rudiments d’un art qu’elle pratique spontanément, c’est du sculpteur Alfred Boucher - véritable instrument du destin - qu’elle va les recevoir… » Jacques Cassar.

Camille Claudel sculpteur, envers et contre tout
En 1879, Camille a 15 ans. La famille Claudel quitte Nogent-sur-Seine pour Wassy-sur-Blaise; mais Camille garde le réel espoir d’étudier la sculpture.
Moins de deux ans plus tard, la décision est prise : Louis-Prosper Claudel poursuivra sa carrière loin de sa famille qui déménage pour Paris; les enfants pourront y suivre des études adaptées. Camille ira modeler… et retrouvera Alfred Boucher.

Repères biographiques
8 décembre 1864 : Naissance de Camille Claudel à Fère-en-Tardenois ; suivront Louise en 1866 et Paul en 1868.
1876-1879 : Adolescence à Nogent-sur-Seine et rencontre avec Alfred Boucher. David et Goliath
1881-1883 : Les premières années à Paris : Académie Colarossi et atelier avec des amies (l’Ecole des Beaux-Arts n’est pas accessible aux filles), étudie avec Alfred Boucher. La Vieille Hélène
1883-1892 : Rencontre avec Auguste Rodin. Camille entre comme praticien dans son atelier et devient sa collaboratrice, son modèle puis sa compagne. Sakountala, Buste d’Auguste Rodin
1892-1899 : Eloignement de Rodin puis rupture. Les difficultés de la vie seule. La Valse, La Petite Châtelaine, l’Age mûr
1899-1913 : Solitude forcée. Camille entre en dépression avec des symptômes paranoïaques. La Fortune, Persée et la Gorgone, La Joueuse de flûte, L’Abandon
1913-1943 : Internement à l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard puis de Montdevergues.
19 octobre 1943 : Camille Claudel meurt et est inhumée dans une fosse commune.

Les grands sculpteurs
de Nogent-sur-Seine

Marius Ramus 1805-1888, Sculpteur de style antiquisant, néo-classique. Second prix de Rome (1830). Il vit à Nogent-sur-Seine et découvre Alfred Boucher, fils de son jardinier.

Paul Dubois 1829-1905, Sculpteur dans le courant néo-florentin. Directeur de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts pendant 27 ans. Il remarque Camille Claudel en 1882 dans l’atelier d’Alfred Boucher.

Alfred Boucher 1850-1934, Sculpteur académique. Carrière aux multiples distinctions, commandes, essais de peinture et techniques sculpturales. Ami de Rodin et philanthrope, il ouvre en 1902 « La Ruche des Arts » à Paris et crée, avec Paul Dubois, le Musée de Nogent-sur-Seine.
.

.

[JPG] logo musée

Camille Claudel à Nogent-sur-Seine

Retour Accueil...